default_mobilelogo

 

Je m’appelle Nathalie, cette histoire est la mienne, enfin presque, il y a 4 ans, je n’ai pas téléphoné au Directeur mais j'ai rencontré Corinne Pitet de l'asbl CroquezNous, atelier et agence de modèle vivant. Une idée, mois après mois, avait mûri et je lui ai proposé de partager un projet, un nom :

« Amazone à croquer Divinement ».

Ce projet n’est pas une simple exposition mais la réalisation d’une nouvelle vie :


«Amazone»

 – guerrière de la mythologie grecque – combattante pour la vie - nom que l'on donne aux femmes qui ont subi une mastectomie

«Croquer»

– dessiner – mais aussi croquer la vie à pleines dents – profiter de la vie dans l’instant présent

«Divinement»

– beauté – mais aussi trouver une paix, joie,partage dans notre for intérieur.

Par cette exposition, je voudrais montrer que la beauté et la féminité ne sont pas seulement une apparence corporelle mais aussi une attitude , une pensée, une manière d’être avec soi et l’autre. C’est pouvoir accepter ce que l’on « est » et être bien, dans son corps et sa tête, pour pouvoir mieux accueillir l’autre...

Dans notre société, on parle souvent de la "lutte contre le cancer du sein" et on y associe des évènements, des conférences ... Mais lorsque le cancer a été présent, qu’existe-t-il pour toutes ces femmes qui ont subit une mastectomie, toutes ces femmes qui n’osent pas se montrer ou tout simplement en parler, que ce soit par honte , par dégoût, par peur du rejet de l’autre ou de soi ?

Il y a encore tellement à faire dans le développement du bien-être et de l’aide à l’acceptation de leur image pour ces femmes qui préfèrent souvent occulter cette partie et renoncer à leur féminité.

C’est pour cela que j’ai créé cette exposition pour donner une place à toutes ces femmes ‘imparfaites’ (mais tellement belles) dans notre société de consommation où les lignes du corps doivent être parfaites !!! Une exposition qui évoluera dans le temps, dans l’espace et dans la matière.

Et cela est possible, grâce à la diversité des artistes par leurs activités (peinture, dessin, photo, sculpture,...) par leur univers, par leur âge, par leur sensibilité. Ils rendent cette exposition riche d’interprétation, de créativité et pouvant toucher un large public. Mon but est de faire voyager cette exposition dans les villes, les hôpitaux, les centres de bien-être qui luttent contre le cancer et dans les centres culturels.

L’exposition évoluera dans la matière : je continuerais à poser devant les artistes qui seront bienvenus pour les expositions suivantes.

Ce projet permet également de mettre en avant des artistes connus ou méconnus du public.